Parents : questions pour le professeur

Les rencontres parents-enseignants recèlent une foule de surprises. Le professeur ne sait jamais à quoi s’attendre ; le parent non plus. Cela donne parfois lieu à des échanges surréalistes qui négligent complètement l’enfant. La situation est encore plus hallucinante, pour ne pas dire abrutissante, dans les premières années du P.E.I. de mon école, alors que la majorité des 400 parents se bousculent aux portes pour rencontrer les professeurs ; pendant plus de 5 heures (réparties en deux séances), les parents défilent sans arrêt pour un entretien de 8 minutes avec le professionnel chargé de l’éducation de leur cher enfant.

Peut-être y a-t-il lieu d’accroître l’efficacité générale des rencontres parents-enseignants en déterminant quelques points importants à aborder. Cela ne doit pas, pour autant, écarter les besoins particuliers relatifs à chaque cas. Natalie Boyd, une ex-enseignante, propose sept questions à poser au professeur de son enfant (Associated Content : What to Ask Your Child’s Teacher). L’article est plus explicatif que je ne saurais le faire. Néanmoins, je résume ci-dessus l’essentiel des questions (cliquez sur l’image pour un agrandissement).

QuestionsProfesseurS.jpg


Bon, je sais… c’est un peu idyllique. Mais enfin, il n’y a pas de mal à rêvasser tout haut !

Il y a tant d’autres sujets à aborder avec les parents (ressources disponibles à la maison, attentes des parents par rapport à leurs enfants, activités parascolaires, etc.) qu’il est quasi impossible de tout couvrir. Chaque cas étant particulier, faut-il opter pour une approche plus systémique, de façon à assurer l’uniformité des points essentiels, ou miser plutôt sur une approche individuelle, avec toute l’incertitude que cela comporte ? Sans doute une combinaison des deux. Chose certaine, la réponse doit satisfaire tant les attentes du professeur que celles des parents, avec l’élève comme dénominateur commun.


Par ricochet :

Pauvres parents

Communiquer pour améliorer les rapports avec les parents

Les parents et les devoirs

Mots clés:

Vous pouvez suivre les commentaires en réponse à ce billet avec le RSS 2.0 Vous pouvez laisser une réponse, ou trackback.

8 réponses

  • philo dit :

    Bonsoir,
    Votre tableau en sept points est vraiment idyllique! Tous les parents ont toutes les mêmes préoccupations lors de la rencontre avec les professeurs de leur(s) enfant(s). Il n’y a pas assez de temps accordé à chaque parent : 8 minutes c’est peu. À l’école de mes enfants on accorde 10 minutes par parent. Dois-je vous dire que ce temps n’est jamais respecté? Ni par les parents ni par les enseignants. Besoins obligent !!!!!
    Il n’y a pas de situation idéale mais une situation réelle : il n’y a pas vraiment de temps pour parler de nos enfants. Il faut aller à l’essentiel :
    - comment fonctionne mon enfant en classe?
    - comment fonctionne-t-il dans l’académique?
    - comment puis-je vous aider?
    Les professeurs sont assez disponibles pour recevoir les appels des parents qui ont d’autres questions à poser.

    De deux maux il faut choisir le moindre : moins de temps pendant la rencontre mais des réponses précises à des questions précises.

  • Je crois, moi aussi, qu’il faut aller à l’essentiel. C’est d’ailleurs ce que font la majorité des parents bien préparés. Mais je suis toujours surpris par la quantité de parents qui n’ont pas l’air de savoir quoi dire ou quoi demander. Je dirais même qu’ils constituent une majorité dans mon milieu. C’est d’ailleurs ce qui m’a incité à aborder le sujet.

    Les points essentiels d’usage représentent une certaine norme. Par ailleurs, il y a plusieurs cas particuliers pour qui les normes ne conviennent pas toujours. Un petit détail pour préciser ma position, et qui est certainement sous-entendue dans la vôtre.

  • godinez (?) dit :

    je dois poser des question a un prof mai je ne sais pas quoi lui poer(c’est un prof d’anglais)
    pourier vous m’aider svp

  • Les questions ci-dessus sont tout à fait appropriées pour un professeur d’anglais.

    Sans connaître l’âge de votre fils, voici tout de même quelques questions pertinentes :

    • Parmi les 3 compétences de base (interaction orale, lecture, écriture, si vous habitez le Québec), laquelle vous semble la plus développée ?

    • Parlez-vous toujours anglais en classe ?

    • Semble-t-il concentré sur ce que vous dîtes ?

    • Interagit-il en anglais avec ses pairs ?

    • Où puis-je trouver une librairie anglaise ?

    • Connaissez-vous de bons sites Web pour exercer son anglais ?

    • Quelle chaîne de télé anglaise peut-il regarder ?

  • Kyllian dit :

    Peut-on chercher un college pour mon fils en attandant le verdict de son conseil de discipline

  • sama (sama12) dit :

    salut

    Pouvez-vous m’aider à cet exercice parce que le professeur vous donnera 5 points à celui qui obtient la réponse: transformez à la voie passive la phases suivante
    les membres de cette association écologique ont réagi contre la décision du gouvernement d’installer une décharge à la sortie de la ville



Laisser un commentaire

*